Une mort programmée, ainsi le père Paul Carat sous-titre-t-il l'ouvrage qu'il consacre à son oncle homonyme, soldat du midi tombé au pied du plateau de Lorette le 25 octobre 1915 dans les rangs du 158è RI. Il y regroupe les  documents en sa possession, documents d'archives ou précieux documents privés dont le journal de guerre de Paul Carat qu'il prend la peine de transcrire page à page.

      Découverte troublante, tant est forte la communauté de destin entre ce soldat du nord de la Drôme et mon aïeul, natif du sud du département : leurs chemins les ont menés à des dates voisines sur ces terres d'Artois qui les engloutirent tous deux à une semaine et quelques centaines de mètres d'écart. Voici donc la transcription de ces feuillets, elle diffère parfois légèrement de la version proposée par le père Carat, qu'il ne m'en veuille pas s'il m'est arrivé de lire certains mots autrement que lui, qu'il ne m'en veuille pas non plus si j'ai préféré conserver, pour la beauté de la langue, les quelques régionalismes dont use à l'occasion Paul Carat. Il a en revanche choisi de rétablir une orthographe conventionnelle - avec laquelle son oncle prenait parfois quelques libertés - et je me dois donc de respecter ce choix.

Carnet ici : Paul_Carat

              Paul Carat, 3ème compagnie, tombe en première ligne le lendemain, le 25 octobre. Il repose actuellement au carré militaire du cimetière d'Aix-Noulette, pas très loin d'Etienne Charvoz.
     La première transcription du carnet de guerre de Paul Carat, illustré de quelques documents est paru aux Editions Glyphe. Merci à cette maison de m'avoir autorisée à publier ici cette nouvelle mouture. Je n'ai malheureusement pas pu recontacter le père Carat pour solliciter son autorisation si lui-même ou un membre de sa famille ombe sur cette page, qu'il n'hésite pas à me faire signe.
 Merci également aux intervenants du forum pages 14-18 qui, avec un bel enthousiasme et montrant ainsi que l'union fait la force, sont arrivés à éclairer certains passages qui demeuraient obscurs : Achache, Michelstl, Arnaud Carobbi, JeanMiche, Stephan Agosto et Etienne (IM Louis Jean).