10 juin 2010

Hommage posthume

Paul Verlet, soldat au 74 RI, évoque dans ce très beau et dur poème non seulement sa propre éventuelle disparition, mais plus généralement le corps du soldat tombé, le soin que prennent de lui ses camarades, symbole d'humanité dans l'horreur des combats. Des hommes qui, désespérément, essaient de rester des hommes. Pour celui qui reste, pour celui qui est venu bien longtemps après, c'est un réconfort de savoir qu'on a ainsi pris soin de la dépouille de l'époux, du père, ... La plupart des soldats évoqués dans ces pages ont eû la... [Lire la suite]