05 juin 2012

Le monument

Cher Claude Duneton,         La lettre était là, presque prête... des notes bien organisées qui dormaient sagement sur leur feuille à petits carreaux. La charpente était construite, solide, la volige posée. Restait à choisir les mots comme des ardoises, patiemment, méticuleusement, à les assembler avec précision pour en faire un texte solide, qui coule dans l'oreille. Soin un peu frivole, peut-être mais surtout cadeau à votre amour de la langue et des mots. Restait surtout, encore, à relire. Relire... [Lire la suite]