30 septembre 2011

Lettre de Notre Dame de Lorette à un cantonnier de Pierrelatte

Soldat au 158 RI                  21 juillet 1915     Tout l'Artois tremble et se déchire sous un grand soleil d'été. A Barlin, durement éprouvés par les combats du printemps, les hommes du 149 RI sont au repos. Toi, tu n'es arrivé que début juin, remis de la fièvre typhoïde qui a bien failli t'emporter durant l'hiver. Quelques semaines d'instruction encore et tu gagneras ton affectation définitive au 158 RI, l'autre régiment d'infanterie de... [Lire la suite]
Posté par Romieu à 21:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 octobre 2011

A la mémoire de nos frères

     Familles déchirées, couples et vies jetés au vent de la guerre, fratries décimées... Il y en eût légion ...Sur une minuscule portion de front, là-haut, entre Souchez, Angres et Aix Noulette, le 18 octobre 1915, tombèrent 7 soldats de la 5ème compagnie du 158 RI. 2 de ces 7 hommes rejoignaient un frère aîné déjà mort, ailleurs sur le front, 2 autres y précédaient leur cadet :  - les frères AOUT de Lascelle, dans le Cantal       Jean, 158 RI - Mort pour la France le 18 octobre 1915 devant... [Lire la suite]
01 novembre 2011

Jean Marc Bernard

    Toussaint, jour du souvenir ... Dans la mythologie celtique, la nuit de Samain, la Toussaint des Celtes, était celle où les portes s'ouvraient entre le monde des vivants et celui des morts, entre le monde visible et le monde invisible. Pour cette nuit si particulière, voici un poème de Francis Carco, adressé à son ami Jean Marc Bernard, mort pour la France à Souchez le 9 juillet 1915. Quelques mots d'un Carco qui culpabilisait d'avoir vu partir les copains tandis que, lui, échappait à la guerre. ... [Lire la suite]
22 novembre 2011

T'en souviens-tu dis-moi des chevaux et des hommes , *

Ou le cheval dans l'artillerie de campagne ...   Comment parler de la guerre de 14-18 sans évoquer le cheval lorsqu'on s'attache à retracer le parcours d'un artilleur ? Un canonnier conducteur menait ses chevaux, les soignait, était sans cesse à leur contact. On peut, bien sûr, s'interesser au cheval pour lui-même mais, en tout état de cause, cette proximité de l'homme et de l'animal, la part primordiale que prenait le second dans la vie du premier oblige, afin de saisir le mieux possible ce que fut l'existence de ces soldats, à... [Lire la suite]
Posté par Romieu à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 novembre 2011

Beaucoup ne verront plus

    En 1919, Cécile Périn publie "Les Captives", recueil de poèmes sensibles dans lesquels elle évoque souvent la guerre. Pour une fois, ici, une voix de femme, une voix étrangère aussi à la réalité des combats comme peut l'être celle de Francis Carco dans son hommage à Jean Marc Bernard, une voix de l'extérieur. Est-ce cette extériorité qui, déjà, lui fait évoquer et peut-être redouter l'oubli qu'elle pense inéluctable, là où Aragon, au coeur du désastre, criait désespérément "Je me souviens" ? Beaucoup ne verront... [Lire la suite]
07 décembre 2011

Peut-être

         A la mi-octobre 1915, le 6ème RAC et son 2ème groupe sont de passage en Artois. Henri eut-il l'occasion de se recueillir sur la sépulture de son aîné, fraîchement enseveli au pied du plateau de Lorette ? Possible ... Probable... Sans certitude. Alors imaginons.      
Posté par Romieu à 23:22 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 décembre 2011

Octobre 1916 à la caserne du 52 RI

    Ou quand les fils se croisent ... Voici le témoignage en date du 22 octobre 1916 d'un soldat à l'instruction au 52ème RI à Montélimar. Regards croisés sur l'instruction : Jean Août, les lettres de Jean Cavaillès et, ici, un parfait inconnu, presque 2 ans plus tard. La caserne du 52 RI, à Montélimar, est un lieu familier de plusieurs des soldats évoqués dans ces pages : Paul Dumas y effectua ses classes, avant d'y revenir à l'instruction du 18 avril au 10 mai 1911 . A l'instruction également au 52 RI après leur... [Lire la suite]
06 février 2012

Un anniversaire

6 février 1883 - 18 octobre 1915 Pour l'anniversaire d'un soldat du 158è RI. En hommage aussi à ses compagnons d'armes. A ceux qui moururent. A ceux qui survécurent. "Quand on apprend ou qu'on voit la mort d'un de ceux qui faisaient la guerre à côté de vous et qui vivaient exactement de la même vie, on reçoit un choc direct dans la chair avant même de comprendre. C'est vraiment presque un peu son propre anénatissement qu'on apprend tout d'un coup. Ce n'est qu'après qu'on se met à regretter [...]. C'est que le choc de sa disparition... [Lire la suite]
Posté par Romieu à 12:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2012

Léon Morel, un tisserand des Vosges

          Dans les Vosges, en ce début du XXème siècle, l'industrie du textile est en plein essor . L'existence d'une main d'oeuvre rurale, peu occupée l'hiver, la présence de nombreux moulins à eau, à même de fournir en abondance l'énergie  nécessaire au fonctionnement des machines, le repli sur les Vosges, après 1870, d'industriels alsaciens,... tout concourt à y faire fleurir un peu partout filatures et tissages. En 1914, ce sont plus de 200 usines textiles, travaillant... [Lire la suite]
18 mars 2012

Pour un artilleur

      Le 11 novembre, dans un petit village du bassin parisien... Un petit village où aucun des hommes évoqués ici ne repose, aucun sans doute n'y est  même jamais passé, aucun n'en connaissait peut-être l'existence car la géographie de ce massacre-ci n'inclut pas, ou si peu, le nord de la France : ce sont, rassemblés dans ces pages, des soldats des Vosges, du Massif Central, des Alpes, des Monts du Lyonnais, de la vallée du Rhône, de Tunisie, dont aujourd'hui  les noms chantent si peu dans les... [Lire la suite]
Posté par Romieu à 23:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,