Familles déchirées, couples et vies jetés au vent de la guerre, fratries décimées... Il y en eût légion ...
Sur une minuscule portion de front, là-haut, entre Souchez, Angres et Aix Noulette, le 18 octobre 1915, tombèrent 7 soldats de la 5ème compagnie du 158 RI. 2 de ces 7 hommes rejoignaient un frère aîné déjà mort, ailleurs sur le front, 2 autres y précédaient leur cadet :
 

- les frères AOUT de Lascelle, dans le Cantal
      Jean, 158 RI - Mort pour la France le 18 octobre 1915 devant Angres (Pas de Calais)
      Jacques, 139 RI - Mort pour la France le 25 août 1914 au Menil ( Vosges)

Ao_t


- les frères BEROUD, de Saint Bonnet le Troncy, dans le Rhône
      François, 158 R- Mort pour la France le 18 octobre 1915 devant Angres (Pas de Calais)
      Claude, 133 RI - Mort pour la France le 2 septembre 1914 à Saucy (Vosges)

B_roud


- les frères CRESSENT de Blanzac, en Haute Loire
     Urbain, 158 RI - Mort pour la France le 18 octobre 1915 devant Angres ( Pas de Calais)
     André 10 RG cie 26/53 disparu le 4 septembre 1916 à Tavannes (Meuse) 

Cressent

- les frères DIDIER,de Pierrelatte, dans la Drôme  
      Rémy, 158 RI - Mort pour la France le 18 octobre 1915 devant Angres (Pas de Calais)
      Henri, 266 RAC - Mort pour la France le 6 juin 1918 à Pourcy (Marne)  

Didier


 Une seule compagnie, une seule journée... somme toute, amer constat, peu meurtrière en ce point précis du front. Lorsque l'arithmétique macabre, rigoureuse, dénombre, ajoute, calcule  : 4 fratries, multipliées par des kilomètres et des kilomètres de tranchées, des jours et des jours de guerre ... le drame familial, intime, prend des allures d'hécatombe.
 

RAC : Régiment d'Artillerie de Campagne

RI : Régiment d'Infanterie

RG : Régiment de Génie

Sources : registres d'Etat Civils des mairies de Lascelle et Saint Cirgues de Jordanne, de Pierrelatte, et de Blanzac, conservés dans les archives de ces communes, registres d'Etat-Civil de la commune de Saint-Bonnet le Troncy, AD du Rhône - JMO du 158 RI et fiches MDH, site "SGA Mémoire des hommes", ministère de la Défense.